Meilleures astuces pour aider votre bébé à bien dormir la nuit

Meilleures astuces pour aider votre bébé à bien dormir la nuit

Parfois, des astuces simples suffisent pour aider un bébé à s’endormir. Berceuse, massage, veilleuse… tant de pratiques sont efficaces. Mais encore faut-il s’assurer que bébé bénéficie d’un sommeil réparateur et passe une bonne nuit. Afin d’optimiser le sommeil de votre petit ange, voici nos conseils.

Comprendre les caractéristiques du sommeil d’un bébé

Les nouveau-nés ne dorment que quelques heures d’affilée. La raison est qu’ils n’ont pas encore l’aptitude de faire leurs nuits. Pour les nouveaux parents, cela peut constituer une source d’inquiétude. Pour les rassurer, il faut savoir qu’à partir d’un certain seuil, notamment dès 5 kg, un bébé arrive à dormir au moins, durant huit heures consécutives. Généralement, bébé n’a pas encore les forces nécessaires pour jeuner qu’à partir de 3 mois environ. Si bébé à sa propre chambre, n’hésitez pas à investir dans un appareil de surveillance. Vous pouvez voir sur babyphone-video.org des informations pouvant vous aider à faire un choix.

Apprendre le bébé à dormir seul

De nombreux bébés ne sont pas aptes à s’endormir tous seuls même s’ils atteignent presque 11 mois. Un nourrisson qui a l’habitude d’être bercé dans les bras perd généralement son sommeil une fois dans son berceau. Il est donc essentiel de lui faire comprendre petit à petit que son lit sera son univers pendant plusieurs mois. Pour vous y prendre, commencez par adopter des gestes que vous reproduirez tous les jours. N’oubliez, surtout, pas de lui parler, de le câliner et de le rassurer avant de le poser dans son berceau.

Adopter les bons gestes et savoir interpréter les cris du bébé

Les jeunes parents ont tendance à bondir à chaque fois que leur enfant pleure. Sachez, cependant, que certains nourrissons pleurent quand ils cherchent leur sommeil. Il ne faut donc pas se précipiter au risque de perturber sa recherche du sommeil. Cela fait partie des efforts qu’il entreprend pour apprendre à s’endormir tout seul. Le mieux est d’attendre une petite minute pour voir s’il arrête de pleurer. Si ses cris s’intensifient, intervenez en douceur pour ne pas le surprendre et l’effrayer. Autrement dit, il faut savoir interpréter les cris du bébé. Ceux-ci peuvent, en effet, vouloir dire qu’il a faim, qu’il soit ou qu’il a peur. Il faut donc lui parler en douceur pour l’apaiser. N’hésitez pas à créer un contact en mettant votre main sur son ventre. Mais autant que possible, évitez de le prendre dans vos bras. En outre, il convient de souligner que les besoins de chaque enfant sont différents en matière de sommeil. Si certains arrivent à s’endormir plus facilement dans leur lit, d’autres ont besoin plus de temps pour s’y adapter. Avant ses trois mois, n’attendez pas que votre enfant fasse plus de 7 heures d’affilée.

Autres conseils pratiques

Il est important de connaitre le moment où son bébé est fatigué. Restez attentif à certains signes comme les pleurs, le bâillement, le frottement des yeux, l’agitation… Vous pouvez, par la suite, réaliser le rituel d’endormissement pendant 10 à 15 minutes maximum. Pour que le cadre soit rassurant pour votre bébé, faites le calme. Évitez la simulation et le jeu. Une fois qu’il commence à dormir, ne le couchez pas trop rapidement. Par ailleurs, puisque votre bébé ne fait pas encore la différence entre le jour et la nuit, il dort selon ses besoins. Il est donc important de respecter ses rythmes. Sachez également qu’il existe sur le marché des plantes sous forme de petites boissons spéciales, efficaces pour apaiser bébé avant de le coucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *